DSC00732.JPG
DSC00950.JPG

A la découverte des couteaux le Kéré® en pierre de Kersanton

L'idée est venue à Jacques Le Quéré, chercheur d'or devenu lapidaire, de créer un couteau avec un manche en pierre.

Durant une année, il met au point, non sans difficulté, un couteau habillé de jaspe de Madagascar : le résultat est probant mais, fidèle à sa région de naissance, il souhaite mettre en œuvre une pierre locale vantée par les sculpteurs pour la finesse de son grain, sa dureté et sa résistance : La kersantite est une pierre qui tient son nom du village de Kersanton, situé près de Brest. Ce minéral aux qualités exceptionnelles fut beaucoup utilisé en Bretagne et au-delà pour la sculpture, les calvaires, les églises et chapelles, les célèbres enclos paroissiaux et même certains phares.


Jacques Le Quéré eut l'idée de créer ce couteau fin et racé qui se démarque de la production en série par l'usage de de la pierre naturelle aux veinures et teintes infiniment variées.
Il emprunte aux artisans spécialisés de Thiers son métal et est assemblé à Auray en Bretagne, berceau de la kersantite.


Redevable à sa Bretagne natale, Jacques Le Quéré s'est proposé modeste mécène du Géopark Armorique qui est en attente de labellisation à l'UNESCO.

Et l'histoire ne s’arrête pas là : un nouveau minéral très rare, l'éclogite à grenats, est venu récemment compléter la gamme de manches façonnés par Jacques Le Quéré toujours en quête de créations artisanales de qualité.

Les couteaux le Kéré ®